Le Royal
La poésie célébrée à l’Hôtel Phoenicia Beyrouth

La poésie célébrée à l’Hôtel Phoenicia Beyrouth

Burns Night, considéré comme le point culminant de l’année pour les écossais à travers le monde, a été célébré le samedi 28 Janvier à l’Hôtel Phoenicia Beyrouth, sous le patronage de la Société calédonienne du Liban.
Avec une tradition qui remonte à 1801, Burns Night offre une soirée de célébration, de poésie et plus pour commémorer l’anniversaire du poète préféré des Ecossais Robert Burns. Une fois de plus cette année, une salle pleine d’invités a profité d’une soirée typiquement écossaise, comprenant saumon fumé, haggis et whisky, avec une danse traditionnelle et bien sûr la poésie intemporelle de Robert Burns.
Son Excellence l’ambassadeur du Royaume-Uni au Liban, Hugo Shorter, a prononcé, avant le dîner, le Selkirk Grace, poème traditionnel écossais, souvent attribué à Burns. Un joueur de cornemuse a accompagné la procession d’entrée du Chef Thomas Figovc et de son équipe portant le Haggis. Les invités ont apprécié tous les éléments traditionnels de Burns, y compris des toasts au poète et des récits de son travail, avant de rejoindre la piste de dance. Une partie des recettes provenant de cette soirée irons à recycler Beyrouth, une organisation qui fournit des moyens de subsistance aux réfugiés tout en créant des solutions durables à la crise des déchets au Liban.

Le Royal