Le Royal
Les écoles de toutes les régions du Liban proposent des idées innovantes dans la première phase du projet Mashrou3 l Jil l Jdid

Les écoles de toutes les régions du Liban proposent des idées innovantes dans la première phase du projet Mashrou3 l Jil l Jdid

Mashrou3 l Jil l Jdid a été lancé pour la cinquième année consécutive avec le soutien de l’acteur libanais multi-talentueux Georges Khabbaz. Khabbaz, qui est connu pour son attachement à son pays et ses racines et son encouragement de la jeunesse au Liban, a participé à titre gracieux dans un court film promotionnel pour lancer le projet sur Internet. Ce projet socio-éducatif novateur a été lancé par le groupe Bel pour le Proche et Moyen-Orient, représenté par Picon, et est parrainé par le Ministère de l’Education et de l’Enseignement Supérieur et en coopération avec l’ONG locale Arcenciel. Le projet est composé de six phases, dont la première a été achevée. Celle-ci vise à éduquer les enfants et les aider à concevoir des idées qui permettront d’améliorer le pays pour en faire un endroit meilleur. Le Liban a été divisé en cinq provinces : Beyrouth, le Mont Liban, la Bekaa, le Sud, le Nord, et un atelier a réuni toutes les écoles participantes de chaque région. Les enfants ont pris part à des discussions et écouté des discours de motivation, travaillant sur le développement d’idées novatrices avec l’aide de conseillers professionnels. À la fin de l’atelier, les idées proposées ont été présentés au jury, qui a choisi les trois meilleures idées. La mise en œuvre de la deuxième phase du projet est actuellement en cours. Elle vise à donner aux enfants l’occasion d’affiner leurs idées et de les mettre au point avec leurs écoles. En fait, après avoir travaillé pendant un mois à l’école sur les trois idées qui ont été sélectionnées dans leur région, les enfants participeront à un deuxième atelier où des spécialistes du secteur souhaité les aideront à développer leurs idées. À la fin de cette phase, nous aurons cinq grandes idées (une pour chaque région). Dans les phases suivantes, le public pourra voter pour la meilleure idée sur Facebook et des micro-sites. À l’issue de la période de vote, il y aura une idée gagnante, qui sera mise en œuvre dans les cinq régions. Il faut noter que les organisateurs travaillent en étroite coordination avec les municipalités et des professionnels qualifiés afin de se préparer à l’exécution du projet gagnant. Cette initiative a contribué depuis son lancement à encourager les jeunes à servir leur communauté et à promouvoir leur sentiment d’appartenance à leur patrie. Le projet constitue cette année une plate-forme pour les enfants afin de présenter leurs idées créatives et démontrer au monde les capacités de la nouvelle génération.

Le Royal