Le Royal
SUMMER MISK FESTIVAL 2017 Entre les tubes de Garou qui allument la foule, et Marcel et Rami Khalifé qui enflamment la scène, c’était chaud !

SUMMER MISK FESTIVAL 2017 Entre les tubes de Garou qui allument la foule, et Marcel et Rami Khalifé qui enflamment la scène, c’était chaud !

Dans le cadre de la 4e édition du Summer Misk Festival, des milliers de fans ont convergé vers BeitMisk les soirées du 29 et 30 juin. Et pour cause : ils venaient assister sous le ciel étoilé aux concerts de Garou le 29 juin, et de Marcel Khalifé accompagné de son fils Rami le 30 juin.
C’est donc dans un superbe cadre naturel surplombant la méditerranée que le public du Summer Misk Festival a pu profiter de deux magnifiques couchers de soleil au Sunset Bar avant de se laisser emporter par les concerts de ces 2 grands artistes.

Donnant le coup d’envoi du festival le 29 juin, géant à la voix profonde dominant la scène dressée en plein air, Garou n’a cessé de séduire ses fans par sa voix suave, son sourire enchanteur, et ses incontournables succès de Notre Dame de Paris : « Belle », « Seul », « Gitane » et « Reviens ». Débordant d’énergique, il est passé de reprises d’Elvis Presley aux tubes des Beatles, enchainant l’une après l’autre les chansons qui ont fait sa notoriété.
Garou ne s’est pas retenu d’exprimer sa joie de revenir au Liban deux ans après sa dernière apparition, exprimant son amour pour le pays des Cèdres, son ambiance et son peuple.
En première partie du concert, une prestation surprise du Libanais Antony Touma – qui avait auparavant participé à « The Voice France » – a enchanté une demi-heure durant le public avant l’entrée de Garou en scène.

Pour la soirée suivante, c’est le grand Marcel Khalifé, accompagné de son fils Rami et du célèbre batteur Aymeric Westrich, qui a littéralement conquis le public présent avec son répertoire de chansons traditionnelles et sa musique extraordinaire. Son fils, Rami, a quant à lui enflammé la foule avec son exceptionnelle performance de musique électronique, jazz et classique, sur Claviers Korg et Piano acoustique.

Comme à l’accoutumée, le public de Marcel, toutes générations confondues, a répété en chœur ses célèbres chansons « Nostalgie du pain de ma mère », « Passeport » et tant d’autres, accompagnées d’applaudissements rythmés qui ont fait de ce spectacle une soirée digne de l’attente des fans.

Une nouvelle édition, un nouveau couronnement, le Summer Misk Festival devient une force à reconnaitre sur la plateforme musicale du Liban.

Le Royal