Le Royal
Cette année au festival international de Jounieh, Tawaji fait une apparition d’envergure mondiale dans Notre Dame de Paris, Wael Kfoury, le Music hall et Michel Fadel au rendez-vous

Cette année au festival international de Jounieh, Tawaji fait une apparition d’envergure mondiale dans Notre Dame de Paris, Wael Kfoury, le Music hall et Michel Fadel au rendez-vous

Le festival international de Jounieh a vu le jour il y a 6 ans grâce à l’initiative prometteuse de la société civile. Le but du festival était de faire revivre le tourisme et revitaliser l’économie dans la ville de Jounieh et sa banlieue.

Les détails de la 7éme version du festival ont été annoncés lors d’une conférence de presse tenue le 3 mai au Casino du Liban en présence de son excellence Mr. Advedis Guidanian, ministre du Tourisme, et un grand groupe de personnalités politiques, culturelles, sociales, économiques et médiatiques.

La journaliste Rania Achkar a introduit la conférence en disant : « Jounieh n’a jamais été un simple espace géographique. Depuis son ancienne histoire jusqu’à présent, elle constitue une oasis spirituelle, intellectuelle, culturelle, et touristique de premier rang. La ville a depuis toujours partagé les bonheurs et soucis de ses alentours.

En s’adressant au ministre du tourisme, Mr. Avedis Guidanian, Achkar a signalé que depuis les années 60, les festivals qui couvraient le pays étaient dignes de ses villes et ses centres touristiques. Alors qu’à Jounieh, les initiatives étaient modestes. Mais, il y a 7 ans exactement, des jeunes volontaires de la société civile se sont rencontrés pour lancer le festival international de Jounieh, relevant ainsi le niveau et ajoutant une dimension internationale au festival. Alors que le monde diffusait une mauvaise idée sur nous avec la question des ordures dans les rues, le comité du festival international de Jounieh a réussi à supprimer cette image de l’esprit des gens; Aujourd’hui les festivités et les feux d’artifice illuminant la baie de Jounieh font les manchettes des médias locaux, régionaux et internationaux.

Mot de Mme Zeina Frem
Au cours de la conférence de presse, la présidente du comité du festival International de Jounieh, Mme Zeina Frem, a parlé d’un été qui s’annonce prometteur et enrichi de superbes nuits et d’horizons attrayants pour le tourisme dans la ville.

Mme Frem a aussi abordé l’ensemble des défis que le pays et la région confrontent actuellement tout en faisant allusion aux critiques injustifiables qui tentent de saper le statut du festival. Elle a souligné que ces défis ont été relevés par un engagement plus fort par le comité afin de faire avancer le festival et stimuler le tourisme et la prospérité économique dans la région.

Mme Frem a confirmé que grâce aux efforts fructueux du comité, cette saison s’annonce prometteuse.

Cette année, le comité du festival international de Jounieh a surmonté tous les obstacles logistiques qui excluaient le Stade de Fouad Chehab comme lieu officiel habituel pour l’événement. Ainsi, avec un professionnalisme remarquable, l’événement a été transféré à une nouvelle Zone à Ghazir.

Mot de M. Fady Fayad
Dans son discours, le vice-président et directeur général du comité, M. Fady Fayad, a annoncé que les amateurs de romance auront leur part de plaisir le deuxième dimanche de juillet avec la star Wael Kfoury et son exquise sélection de chansons, spécialement dédiées aux amoureux, de tous les âges.

Et comme un signe d’ouverture culturelle et une incarnation du message du Liban, sur la scène économique et touristique, le festival présentera un événement international exceptionnel: la version originale de l’immense pièce musicale « Notre Dame de Paris », écrite par Victor Hugo et avec Hiba Tawaji dans le rôle d’Esmeralda.

La pièce musicale qui aura lieu le 8, 9, 10 et 11 juillet sera supervisée par le compositeur et producteur, Oussama Al Rahbani.

M. Rahbani a confirmé que l’emplacement choisi sera au niveau du Festival et répondra aux exigences techniques d’une pièce de théâtre d’envergure mondiale.

Pour clôturer, les scènes de l’Orient exalteront la ville de Jounieh avec les arrangements musicaux arabes uniques de Music Hall, interprétés par: la légende Toni Hanna, les frères Chehade et Bilal.

Le vendredi 14 juillet, les vedettes présenteront une série de chansons classiques du monde arabe signée par le groupe Elefteriades, de renommée internationale.

Le samedi 15 juillet, au cours de la nuit scintillante qui éclairera la baie de Jounieh, le talentueux musicien libanais, Michel Fadel accompagnera les fontaines de lumière à partir du stade de Ghazir avec son orchestre. Ses symphonies exaltantes attireront les jeunes et les gens de tous les âges en les invitant à saisir la magie du moment et se réjouir du mélange onirique de rythmes et de lumière.

Billets en vente au Virgin Ticketing Box Office

Le Royal