Le Royal
MATT DAMON

MATT DAMON

En 2159, alors que les gens riches vivent sur une station spatiale artificielle, le reste de la population tente de survivre sur la Terre dévastée. Un homme accepte une mission qui pourrait ramener l’égalité entre les deux mondes…
Découvrez à ce sujet, 10 choses que vous ne saviez pas sur Matt Damon durant le tournage du film Elysium.

Pourquoi Matt Damon a voulu jouer dans le film Elysium?
J’avais regardé dit-il District 9 et j’ai paniqué comme tout le monde. En fait, Neil (Blomkamp) était le premier et le meilleur parmi la liste des personnes avec qui je voulais travailler. Puis, j’avais entendu parler de ce film. En fait, je n’avais jamais pensé que je pourrais un jour travailler avec lui, mais bien sûr, il y avait ce rôle disponible dans le film prochain. Durant ma première réunion avec Neil qui a duré 20 minutes environ dans un restaurant à New York, il a retiré les interprétations qu’il avait déjà faites. Il avait construit le monde entier sur son ordinateur et il avait fait un modèle graphique. Il possédait de même un tout autre livre sur les armes. Cependant, cela ne figurerait pas nécessairement dans le film. C’est une affaire assez profonde, mais chaque arme a sa propre description concernant sa conception et son fonctionnement.

A part Avatar, il rencontrait un réalisateur avec un concept différent
Le niveau de détails était littéralement ahurissant. À par le fait de parler avec James Cameron à propos de Avatar, c’était vraiment la seule autre fois que j’avais rencontré un réalisateur qui est littéralement venu avec un concept entièrement formé, un monde de science-fiction, qui ne ressemblait à aucun monde que j’avais vu.

Si un jour il voudrait réaliser lui-même des films, qu’a-t-il appris de Neil?
Pratiquement parlant, c’est le même niveau dont chaque réalisateur parle. En fait, il s’agit juste du niveau de préparation, tout en étant conscient des détails intimes du film qu’on est en train de réaliser. J’avais travaillé avec d’autres réalisateurs qui ne réalisent pas des films de science-fiction tout en créant un monde complètement nouveau. Pourtant, ils restent conscients de tous les détails et sont capables d’expliquer parfaitement l’histoire qu’ils sont en train de raconter. C’est pour cette raison que les interviews effectuées avec des réalisateurs sont bien meilleures que celles effectuées avec des acteurs, puisqu’ils sont complètement conscients de l’objectif de leur film et ce que ce dernier signifie par rapport à eux. Ainsi, on aura des réponses spécifiques à ces questions.

Des scènes tournées dans un dépôt d’ordures à Mexico…
En effet, un certain nombre de scènes furent tournées dans le dépôt. On avait des localisations, par exemple, dont un était nommé «Poo River». Littéralement parlant, une question se posait : «Bon, pourrait-on se rendre tous à Poo River pour filmer la scène 36 ?» Et c’était juste après avoir commencé le tournage du film qu’on nous a informé que toute la poussière présente dans l’air était en réalité des matières fécales!

Diego Luna a accompagné les acteurs pour visiter de magnifiques endroits à Mexico pour compenser
Il nous a pris aux plus beaux restaurants. On devait définitivement voir le beau côté de Mexico. On n’est pas resté dans le dépôt d’ordures toute la nuit! On devait quitter, revenir à la maison, prendre un bain, puis sortir dans les meilleurs restaurants du monde grâce à Diego. On a passé des moments exceptionnels à Mexico.

Le dépôt d’ordures a dû donner à Elysium une sorte d’authenticité
Neil avait précisé pourquoi on avait besoin de faire cela. Son argument était assez convaincant et il avait parfaitement raison. C’était l’expression visuelle du thème entier. On a un vaisseau spatial Bugatti qui s’écrase dans ce Troisième Dépôt Mondial d’Ordures. Alors, c’est une collision visuelle surprenante de ces deux mondes et c’est complètement une place unique pour filmer une grande scène. Un back-drop incroyable… Nous savons bien pourquoi nous étions là, et bien qu’il soit un peu inconfortable pour quelques semaines, les avantages l’emportaient sur l’inconfort.

Sharlto a saccagé sa caravane à un moment donné…
Ma caravane fut en effet saccagée et les photos des mercenaires en train de manger tout étaient partout. C’était vraiment assez drôle. L’homme qui possédait la caravane ou plutôt l’homme qui en est responsable fut mortifié. Dès que je suis arrivé au travail il m’a dit: «Je voudrais juste savoir s’ils n’allaient pas me la laisser nettoyer! Ils ne le feraient pas!” Je m’étonnais et dis: «De quoi parlez-vous?» J’entrai et je vis du faux sang sur le lit. Sharlto était parfaitement fou. C’était un homme qui ne buvait pas et ne fumait pas non plus; il n’avait aucune mauvaise habitude. Ainsi, quand il n’avait rien à faire dans ce film il devenait assez dangereux (bien plus dangereux que les localisations du tournage du film)!

L’image de Matt Damon dans le film: Skinhead et tatouages
Quand j’avais des tattoos tout autour du cou, je me sentais complètement différent. Mais, là encore, c’est Neil qui m’a donné les photos de Max. Max était cet homme chauve, avec de grands muscles et des tattoos partout sur le corps. C’était assez facile de l’imiter. Ils m’ont loué un entraîneur et j’avais tout simplement décidé de le faire. Je me disais : «Oui, je peux le faire». C’était un travail assez pénible, une lourde tâche par rapport à moi. C’était de même assez difficile de suivre un régime alimentaire et de passer beaucoup de temps au gymnase. Le fait d’aller au gymnase fut passionnant et amusant… En fait, personne ne passe quatre heures par jour au gymnase. C’était vraiment une expérience assez amusante. Cependant, le fait de ne pas pouvoir boire du vin rouge quand vous vouliez fut totalement insupportable.

Ce que sa femme Lucy pense de sa coupe
En fait, elle l’a aimée. Je l’ai moi-même aimé aussi. Je me souviens que quand j’avais filmé The Brothers Grimm je portais une perruque. J’avais complètement rasé mes cheveux et je me souviens bien que quand je prenais mon bain il suffisait juste de rouler une serviette autour de ma tête pour me sécher tout de suite. C’était vraiment agréable.

Il allait voir régulièrement sa famille pendant le tournage
On tournait Elysium pendant l’été donc durant les vacances scolaires. Ainsi, on avait passé tout l’été ensemble à Vancouver. Ensuite, quand les enfants sont rentrés de nouveau à l’école, je devais passer un peu plus de temps à Vancouver. C’est là où je prenais des vols de nuit pour revenir à la maison. J’avais littéralement dit aux frères Coens que «Ce qui m’a vraiment motivé à tourner le film est le fait que je pouvais revenir à la maison chaque deux semaines». Le grand avantage résidait dans le fait que je travaillais trois jours et j’avais trois jours de congé. Je partais pour le Texas et les enfants ne sentaient pas mon absence.

Le Royal