Le Royal
MISBAH AHDAB

MISBAH AHDAB

Diplômé en gestion d’affaires de la «European Business School» de Paris, et en économie de la «London School of Economics», Misbah Ahdab est l’exemple même du politicien cultivé, branché, modeste et élégant.
Né à Tripoli en 1962, il a été député du Nord depuis 1996, et réélu lors des législatives de 2000 et 2005. Il compte d’ailleurs se présenter de nouveau aux prochaines élections.

C’est en toute simplicité qu’il nous dévoile des aspects de sa façon de vivre et de ses goûts, méconnus du grand public.

1. Il pilote des hélicoptères
Misbah a pris des cours de pilotage à Paris et a conduit plusieurs fois des hélicoptères. Cependant, il ne peut pas pratiquer cette activité au Liban pour des raisons d’équivalence de permis!

2. Il collectionne des plantes
Contrairement à la plupart des libanais qui sont accrocs de shopping, quand il rentre de voyage, Misbah ramène dans ses valises de petites pousses qu’on ne trouve pas dans les pépinières au Liban. Il a par exemple acheté des plantes aériennes de New York, de petites graines d’Italie, d’Espagne et d’Allemagne…

3. Il adore lire
Tout ce qui a rapport à l’histoire, aux biographies et à tout ce qui est mystique l’intéresse. Actuellement, il lit beaucoup de livres arabes, comme ceux de l’Imam Ben Ali par exemple ou de Jalal Roumi.

4. Il cuisine comme un chef étoilé
Quand il parle de sa façon de préparer les plats, on a l’eau à la bouche. Sa cuisine est créative et sophistiquée tout en étant inspirée par les plats traditionnels… Il fait par exemple le fameux «Chich Barak» en remplaçant le «Laban» par de la sauce tomate. Parmi ses spécialités, les crevettes marinées aux fraises, une galette de pommes de terre coupées en lamelles et superposées avec du confit de canard, du poisson, du poulet fermier à la française, du gratin dauphinois…

5. Il chante comme un soprano
Tous ses amis et son entourage savent que Misbah a une voix exceptionnelle. «J’aime beaucoup certains airs d’opéra dit-il, le jazz ancien, la musique ethnique corse, les chants mystiques, la musique iranienne, l’italien et les anciennes chansons françaises.

6. Sa sœur est auteur compositeur
La musique de sa sœur Mona a été jouée dans deux des salles les plus prestigieuses d’Europe : à Amsterdam et au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

7. Il a 50 ans
«Les gens pensent dit-il que je suis un jeune premier mais au fait j’ai 50 ans !» Son fils aîné Aouni a 23 ans, Rechdi 18 et la petite Hoda 9 ans. Misbah en est complètement amoureux.
Avec sa femme Mona Munla, ils forment un couple charmant.
Modestes, honnêtes, généreux, élégants et distingués, ils devraient servir d’exemple…

8. Il collectionne des portes et des fenêtres anciennes
Pour l’instant, il les collectionne tout simplement et adore cet aspect authentique qu’elles dégagent ; «ça fait un très beau mélange d’avoir des structures anciennes qu’on pourrait mélanger au moderne».

9. Il parle couramment cinq langues
Misbah a une culture générale extraordinaire ! Il s’y connait en tout, de quoi sidérer plus d’un… En plus, il parle impeccablement bien, l’anglais, l’arabe, le français, l’Italien et l’Allemand avec un accent parfait !

10. Il jeûne chaque année pendant 15 jours
Pour purifier son organisme, Misbah fait une cure chaque année, en général en Europe, et jeûne complètement pendant 15 jours, durant lesquels il ne boit que de l’eau et des bouillons.

Les gens ne savent pas non plus que Misbah n’a pas vécu que dans le luxe. Quand il était jeune, il a travaillé dans une usine de dindes à Gisriff en Bretagne ; il fallait y être à 5h du matin et la température était de 3 degrés.
Il a également été mécanicien chez Mercedes à Paris, vendeur dans un magasin de vêtements sur la côte d’azur et dans une boutique d’accessoires déco et de luminaires en Allemagne.

 

Né le : 1 avril 1962
Contact : Sa fan page sur facebook
Ses sports préférés : Cardio, gym, natation et ski nautique
Sa devise : «Carpediem» c’est-à-dire profitter au maximum de la journée que Dieu nous offre
Le Royal